‌
goodpods headphones icon

To access all our features

Open the Goodpods app
Close icon
headphones

Harmony Inside - La culture d'entreprise en action !

B-Harmonist

đŸŽ™Â« Harmony Inside » est le podcast qui interviewe des dirigeants d’entreprises se dĂ©veloppant magnifiquement. Ils vous ouvrent le capot sur leur style de leadership et sur leur culture d’entreprise. Car OUI il existe des cultures qui ne sont pas pipeau. Vous verrez Ă  quel point ces dirigeants sont authentiques et ces entreprises diffĂ©renciantes, attractives, alignĂ©es et performantes. Pour faire simple on vous montre que la culture d'entreprise (raison d’ĂȘtre, valeurs, etc.), ainsi que la cohĂ©rence et un leadership inspirant sont des ingrĂ©dients clĂ© d'un succĂšs harmonieux ! Cette sĂ©rie de podcasts est animĂ©e Ă  tour de rĂŽle par les Harmonistes HĂ©lĂšne de Saint Front, Vincent Aboyans-Billiet et Patrick Vignaud. Les Harmonistes sont un collectif d’experts animĂ© par la sociĂ©tĂ© B-Harmonist, qui partagent leur passion et coachent des entreprises pour se dĂ©velopper de maniĂšre harmonieuse, c'est-Ă -dire en cohĂ©rence Ă  360° autour d'une culture authentique et d'un leadership inspirant. 👉 On n'en dit pas plus, ne manquez pas tous les mardis la sortie d'un nouvel Ă©pisode, car les plus belles entreprises sont sur "Harmony Inside !" 👀 ▶ Et surtout abonnez-vous pour ne louper aucun Ă©pisode ◀ 🎁 Profitez d'un petit moment d'inspiration Ă©galement avec notre newsletter : https://fildharmonie.substack.com, parfait pour faire le plein d'Ă©nergie positive !

...more

not bookmarked icon
Share icon

All episodes

Best episodes

Top 10 Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! Episodes

Best episodes ranked by Goodpods Users most listened

play

09/16/20 ‱ 45 min

Interview de Emery Jacquillat, le dirigeant de la Camif, entreprise française de commerce en ligne spécialisée dans l'aménagement local et durable de la maison, 80 salariés.
Emery a repris la Camif Ă  la barre du tribunal et a rĂ©ussi Ă  magnifiquement relancer cette belle marque. Aujourd'hui Camif est l’une des premiĂšres « entreprises Ă  mission ».
La clĂ© du succĂšs : une proposition de valeur trĂšs diffĂ©renciante fondĂ©e sur la recherche d’impact positif.
DĂ©couvrez comment cette dĂ©marche a profondĂ©ment transformĂ© les pratiques de l’entreprise (jusqu’à aller boycotter le « blackfriday ») et a abouti Ă  plus de notoriĂ©tĂ©, de croissance et de performance.

« Si on voulait avoir une chance de rĂ©ussir il fallait que l’on mette un modĂšle d'impact positif au cƓur de notre projet. »

« Je suis persuadĂ© qu’aujourd'hui les entreprises qui rĂ©ussiront sont celles qui sauront prouver leur utilitĂ© pour la sociĂ©tĂ©. »

« Nous sommes perçus comme la marque la plus engagée dans notre secteur, ce qui coïncide avec des aspirations profondes des consommateurs et des collaborateurs. »

« PDG ça veut dire Prof De Gym donc mon rÎle est de mettre en mouvement l'entreprise. »

« La culture d’entreprise c'est lorsqu'on se fait confiance parce qu'il y a un lien fort et lorsqu’on est trĂšs clair sur pourquoi on est ensemble... Du coup ça libĂšre beaucoup les initiatives. »

« Quand l'entreprise progresse sur son profil d'impact social et environnemental en fait ce qui est merveilleux c'est que tu t’aperçois qu'elle progresse aussi sur le profil Ă©conomique et donc il y a une corrĂ©lation aujourd’hui directe entre utilitĂ© pour la sociĂ©tĂ© et performance Ă©conomique. »

Pour en savoir plus sur le sujet de la raison d’ĂȘtre abordĂ© dans ce podcast, rendez-vous sur notre FAQ : https://b-harmonist.com/fr/faq-sur-la-raison-d-etre-d-entreprise/. On rĂ©pond Ă  toutes vos questions 🙂

play

09/16/20 ‱ 45 min

bookmark
plus icon
share episode
play

09/03/20 ‱ 18 min

Interview de Anne Borfiga, la SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale de Voltalia, entreprise Ă  forte personnalitĂ© et en forte croissance qui porte un magnifique projet (dĂ©velopper dans le monde les Ă©nergies renouvelables). C'est une entreprise qui vit Ă  fond sa culture, tant dans l’exemplaritĂ© du management que dans la puissance de ses valeurs allant par exemple jusqu’à bannir totalement le plastique ! 700 collaborateurs.

« Il y a une volonté d'exemplarité des dirigeants qui véhiculent en permanence dans leurs discours la mission et les valeurs. La culture redescend ainsi trÚs naturellement quel que soit le pays dans lequel on travaille. »

« Il ne faut pas hésiter à répéter, à raconter des histoires, à illustrer ces valeurs dÚs qu'on le peut, à toutes les occasions, à chaque instant et dans toutes les réunions. »

« Savoir communiquer simplement autour des valeurs, surtout à travers des histoires, on met ainsi du concret derriÚre les valeurs. Pour nous ce qui est important c'est que cela soit matériel, que ce soit clair dans l'esprit des gens. »

« Devenir une entreprise Ă  mission c'est l'occasion d'officialiser un peu plus profondĂ©ment nos convictions. Notre mission elle Ă©tait dĂ©jĂ  lĂ , elle n’était juste pas encore inscrite dans les statuts. Donc on s'est empressĂ©s de le faire le mois dernier Ă  savoir « amĂ©liorer l'environnement global en favorisant le dĂ©veloppement local ». »

Retrouvez Voltalia ici : https://www.voltalia.com/fr

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

09/03/20 ‱ 18 min

bookmark
plus icon
share episode

#08 Benoit Demol, Codimag : « cultivez votre culture d’entreprise »

Harmony Inside - La culture d'entreprise en action !

play

07/29/20 ‱ 31 min

Interview de Benoit Demol, le prĂ©sident de Codimag, PME industrielle et familiale ayant une activitĂ© Ă  l’international et dotĂ©e d’une belle culture, 28 collaborateurs.

« Pour moi la culture elle ne se dĂ©crĂšte pas, elle ne s’impose pas, elle est lĂ , il faut la faire Ă©merger, la cultiver. Il faut savoir en faire une force, un atout, faire en sorte que tous les collaborateurs s’en empare. »

« Trouvez les mots pour définir ce qui existe déjà comme culture d'entreprise chez vous et puis appuyez-vous dessus, faites-en une force, cultivez-la, ritualisez-la. »

« Dans un marché concurrentiel avec des compétiteurs beaucoup plus gros que nous, nous avons besoin de nous différencier. La culture d'entreprise est un élément différenciant, elles constituent un avantage compétitif. »

« Pour les entreprises familiales, il faut savoir observer avec discernement ce qui a été bien fait par le passé, savoir s'appuyer dessus pour l'avenir, aprÚs il y a forcément des modernisations à faire. »

« Soyez raccord entre vos propos et vos actes, décréter une culture de bienveillance quand le patron n'est pas cordial, forcément ce sera mal perçu et cela ne marchera pas, donc soyez alignez entre ce que vous dites et ce que vous faites. »

Retrouvez Codimag ici : https://codimag.com/fr/

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

07/29/20 ‱ 31 min

bookmark
plus icon
share episode
play

07/15/20 ‱ 36 min

Interview de Michel Vaissaire, le prĂ©sident du groupe DIAM, leader mondial en retail et merchandising dans les points de vente et reconnu pour avoir une belle culture d’entreprise qui favorise l’autonomie des managers, 25 pays et 3 000 collaborateurs.

« L’un des premiers piliers de la construction de la culture c'est de donner du sens, donner une perspective, d'avoir une stratĂ©gie, puis de faire ce qu'on dit, c'est-Ă -dire de donner une orientation et puis ensuite de montrer aux Ă©quipes que finalement tous les actes sont cohĂ©rents et rentre dans cette logique. »

« La culture, ce n'est pas communiquer sur ce qu'on va faire, c'est donner du sens Ă  ce qu'on a fait et de rĂ©pĂ©ter le mĂȘme message tous les 6 mois pendant 10 ans. »

« Nous dĂ©veloppons vraiment une culture oĂč on laisse la libertĂ© Ă  nos managers d'ĂȘtre responsable, de prendre en charge, avec tous les moyens qui vont avec, le service de nos clients complĂštement de A Ă  Z. Nous avons dĂ©centralisĂ© la dĂ©cision avec, en face, de la transparence et de la communication permanente qui viennent Ă©quilibrer cette autonomie qui est forte. »

« Une vraie conviction est qu’on ne peut pas demander 50 trucs Ă  des managers. On se concentre sur un ou deux points : c'est quoi ma prioritĂ© clĂ©, c'est quoi mon essentiel et on se concentre dessus, on fait et on le traite. Je pense qu’il faut choisir ses combats, il faut choisir les essentiels, on peut pas partir sur tous les sujets tout le temps sinon on n’obtient rien. »

« Il faut regarder chez ses managers ce qu'ils ont de bon. Il faut mettre les gens dans leur zone de compĂ©tence, lĂ  oĂč ils sont bons, lĂ  oĂč ils prennent du plaisir, et identifier les gens qui ont une compĂ©tence pour complĂ©ter celle du leader lĂ  oĂč il est faible. »

« Le dernier Ă©lĂ©ment c'est sincĂšrement d’aimer les collaborateurs. Moi tous les matins je me lĂšve en me disant : lui il progresse, il en est lĂ , comment puis-je faire pour l'aider et comment puis-je faire pour le pousser encore un peu, le fĂ©liciter, l'encourager. »

« Je crois que s’il n'y a pas d'exigence, il n'y a pas de chemin, il n'y a pas de challenge, il n'y a pas de traction, il n'y a plus d'apprentissage. J'adore cette notion d'arriver Ă  marier bienveillance et exigence et performance. »

Retrouvez Diam ici : https://www.diaminter.com

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

07/15/20 ‱ 36 min

bookmark
plus icon
share episode

Interview d’HĂ©lĂšne de Saint Front, co-fondatrice de B-Harmonist et Harmoniste depuis 2014, experte en culture d’entreprise, maĂźtre dans l’art de cristalliser des cultures et d’animer des sĂ©minaires collaboratifs et spĂ©cialiste en neurosciences. Pleine d’énergie et toujours enthousiaste, son surnom est Tornade et son sujet de prĂ©dilection est la motivation au travail !

« L’un des besoins principaux du cerveau, c’est d’avoir une structuration... Si on n’a pas de structure, le cerveau s’épuise Ă  toujours essayer de comprendre. C’est pour cela que la notion d’Harmonie est fondamentale puisque c’est finalement un cadre qu’elle va mettre, ... des rĂšgles et des critĂšres communs que l’on va utiliser, qui sont notre culture d’entreprise. Cela va permettre de rassurer et de trouver sa place pour ensuite donner le meilleur de soi-mĂȘme. »

« J’ai vĂ©cu cette motivation parfaite, cet alignement parfait, cette motivation extraordinaire (...) oĂč on est extrĂȘmement Ă©panoui, heureux, engagĂ© parce qu’on a un projet commun, on a des objectifs qui sont clairs et on crĂ©e une culture Ă  notre image. »

« La motivation ce n’est pas la carotte et le bĂąton (...), la motivation c’est quelque chose d’intrinsĂšque. Donc cela veut dire avoir du sens dans ce qu’on fait, cela veut dire pouvoir avoir de l’autonomie et cela veut dire aussi ĂȘtre dans le lien et ĂȘtre dans la capacitĂ© de donner le meilleur de soi-mĂȘme. »

« Pour moi, le seuil de tolĂ©rance au « bullshit » a beaucoup diminuĂ© avec le Covid... Il y a eu beaucoup plus d’authenticitĂ© qui s’est rĂ©vĂ©lĂ©e et on n’aura du mal Ă  rĂ©accepter des situations oĂč on est dans le politiquement correct et dans l’hypocrisie avec nos managers ou nos Ă©quipes »

DĂ©couvrez-en plus sur HĂ©lĂšne ici : https://b-harmonist.com/fr/les-harmonistes/helene-de-saint-front/

play

07/01/20 ‱ 26 min

bookmark
plus icon
share episode
play

06/16/20 ‱ 29 min

Interview de Jean Marc Barki, dirigeant de Sealock, une PME industrielle du nord de la France Ă  la culture d’entreprise chaleureuse, 25 salariĂ©s.

« L’entreprise c’est une communautĂ© de vie, ce n’est pas qu’un endroit pour fabriquer de la richesse. Bien-sĂ»r c’est l’un des objectifs. Mais finalement il coule de source quand l’ambiance est bonne et que les collaborateurs savent pourquoi ils ont envie d’ĂȘtre dans ce groupe et travailler ensemble. »
« Il faut un cadre dans une entreprise et ce cadre est essentiel, il permet d’emmener les gens et de les faire se dĂ©passer. »
« On a un rĂŽle de psychologue, Ă  dĂ©faut de psychanalyser les gens, il faut au moins les Ă©couter. Les collaborateurs il faut les entendre, et en tout cas les regarder et comprendre mĂȘme Ă  demi-mots ce qui se passe. »
« Trois conseils : levez la tĂȘte (...), donnez envie Ă  vos collaborateurs (mais pas qu’avec un chĂšque) (...), Ă©coutez vos collaborateurs »

Retrouvez Sealock ici : http://www.sealock.fr

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

06/16/20 ‱ 29 min

bookmark
plus icon
share episode
play

06/03/20 ‱ 36 min

Interview de Guillaume Raoux, directeur général de la filiale Vivalto Vie, gérant environ 50 maisons de retraite médicalisées en France, en Belgique et en Espagne, soit plus de trois mille collaborateurs.

« Pour moi la culture d’entreprise c’est le moteur de l’entreprise, c’est son ADN, c’est ce qui va faire qu’elle rĂ©agit de telle et telle maniĂšre dans telle et telle circonstance »
« C’est quelque chose de dire « voilĂ  qu’elle est la culture » mais il faut qu’elle soit bien comprise et qu’elle soit appliquĂ©e lorsque les Ă©vĂ©nements le demande »
« Il faut qu’il y ait un alignement parfait (...) c’est chacun Ă  sa place, avec la mĂȘme philosophie et lĂ  ça roule tout droit. »
« C’est en parlant le mĂȘme langage, qu’on arrive Ă  renverser des montagnes »
« Je n’ose pas penser Ă  ce qu’aurait Ă©tĂ© la traversĂ©e de cette pĂ©riode avec des directeurs qui ne seraient pas complĂštement alignĂ©s avec les valeurs du groupe (...) on aurait eu de sĂ©rieux problĂšmes dans nos maisons. »
« Il est indispensable d'allier les valeurs, le bien-ĂȘtre des employĂ©s, le bien-ĂȘtre des rĂ©sidents avec une Ă©quation Ă©conomique qui fonctionne... c’est un cercle vertueux »

Retrouvez le groupe Vivalto Santé ici : https://www.vivalto-sante.com

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

06/03/20 ‱ 36 min

bookmark
plus icon
share episode

Interview d'Antoine Lemarchand, Président de Nature & Découvertes, entreprise qui regroupe une centaine de magasins en Europe, une fondation, une ferme urbaine, des ateliers pédagogiques et une fabrique de produits bio, plus de mille collaborateurs.

« (Le monde dans lequel on vit) est constamment chamboulĂ©, donc la seule boussole qu’on puisse avoir, c’est les valeurs de l’entreprise, la culture d’entreprise, autour de laquelle on doit pivoter constamment en fonction de la situation. »

« Les Ă©quipes qui rentrent chez Nature & DĂ©couverte nous disent souvent « en fait chez vous, j’ai l’impression de rentrer dans un systĂšme qui a l’efficacitĂ© des entreprises avec la sincĂ©ritĂ© d’une ONG. »

« Ce qui est fabuleux avec la culture d’entreprise, c’est quand on arrive Ă  faire que nos clients s’en emparent. (...) Nos clients aujourd’hui nous disent, « vous savez, vos produits ils sont supers mais moi ce que j’achĂšte avant tout c’est vous, c’est vos valeurs. (...) Les gens n’achĂštent pas un bien, ils achĂštent un Ă©tat d’esprit avec Nature & DĂ©couvertes. »

« La variable la plus importante c’est la fidĂ©litĂ© (des Ă©quipes et des clients). »

« Je crois qu’en fait il faut viser au bonheur au travail, au bonheur de travailler dans sa boite, ça je pense c’est un trĂšs bon objectif, de se dire, vise Ă  faire que tes collaborateurs aient du bonheur Ă  bosser dans ta boite. »

« Je crois qu’au finish, on peut dire que ces Ă©lĂ©ments de culture ont fait que Nature & DĂ©couvertes fait aujourd’hui partie des marques prĂ©fĂ©rĂ©es des Français. »

Retrouvez Nature & DĂ©couvertes ici : https://www.natureetdecouvertes.com

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

05/14/20 ‱ 41 min

bookmark
plus icon
share episode

Interview de Emmanuel Ruel, le responsable ExpĂ©riences au vert, Maison du SĂ©minaire et Campus de ChĂąteauform’, organisateur de sĂ©minaires et d'Ă©vĂ©nements dans des lieux exceptionnels, 2000 personnes.

« La culture d’entreprise, je dirais que c’est ce qui est de plus important, parce qu’au-delĂ  de la notion d’individus et d’objectifs, en fait la culture de l’entreprise c’est le socle sur lequel tout se construit, je dirais que c’est notre ADN, c’est ce qui nous lie les uns aux autres, et puis c’est aussi ce qui nous donne envie de nous lever le matin, en tout cas de travailler ensemble sur les mĂȘmes projets et surtout avec plaisir. »

« En terme de grand principe, d’abord il y a la raison d’ĂȘtre, la mission de l’entreprise. Chez nous on dit qu’on apporte de la chaleur ajoutĂ©e aux Ă©vĂ©nements, aux sĂ©minaires d’entreprises. »

« Un autre grand principe de notre culture sont nos valeurs, on parle de management par les valeurs, qu’on met en opposition aux rĂšgles, elles sont lĂ  pour laisser plus d’autonomie. »

« Cette culture est forte et j’observe, je ressens qu’elle est encore plus forte en ce moment (pĂ©riode du covid) donc c’est bien la preuve que c’est un vrai liant, un vrai socle sur lequel on peut s’appuyer. Je pense qu’elle s’exprime par de la solidaritĂ© (...), par du lien qui perdure (...), par la confiance.(...) C’est parce qu’on partage vraiment cette culture qu’on vit cette pĂ©riode tant bien que mal mais plutĂŽt bien que mal. »

« Cela a donnĂ© lieu Ă  un vocabulaire, Ă  un langage, Ă  une langue vivante (...). On tient mĂȘme maintenant un lexique. »

Retrouvez ChĂąteauform' ici : https://www.chateauform.com/fr/

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

05/05/20 ‱ 27 min

bookmark
plus icon
share episode

Interview de Guillaume DesnoĂ«s, le co-fondateur d’Alenvi, entreprise qui rĂ©volutionne l'accompagnement des personnes ĂągĂ©es ainsi que l’attention portĂ©e aux auxiliaires de vie et leur organisation en Ă©quipe autonome ! 80 salariĂ©s.

« On a dĂšs le dĂ©but changĂ© le mot « auxiliaire de vie » pour l'appeler « auxiliaire d’envie » et on a tout de suite retrouvĂ© cette envie chez les gens qui nous ont rejoints de changer le regard sur le mĂ©tier de l'accompagnement des personnes ĂągĂ©es et sur les personnes ĂągĂ©es elles-mĂȘmes. »

« La culture est chez nous centrée sur des valeurs fortes qui sont inscrites dans une « charte d'envie » qui est discutée dans des ateliers collaboratifs réguliÚrement et présentée et signée par tous les nouveaux arrivants »

« Comment peut-on ĂȘtre une personne de confiance, si soi-mĂȘme on n'est pas en confiance dans l'organisation qui vous emploie, si on n'est pas bien dans son job ? C'est Ă©videmment impossible. Donc nous on a vraiment Ă  cƓur d'ĂȘtre un passeur d'envie et de confiance et de voir que l'organisation est lĂ  pour crĂ©er cela concrĂštement. »

« On fait souvent des soirĂ©es d'entreprise avec tout le monde et plusieurs fois une auxiliaire est venue avec son fils qui a des troubles autistiques, une autre auxiliaire est venue avec son beau-frĂšre trisomique. Rien n'Ă©tait fait pour que cela soit le cas et cela a Ă©tĂ© complĂštement spontanĂ©. Je me suis dit que rĂ©ussir Ă  crĂ©er un cadre dans l'entreprise oĂč les gens trouvent que c'est une occasion sympa de venir avec leurs proches qui ont ce type de vulnĂ©rabilitĂ©, c’est gĂ©nial ! Se dire qu'on est Ă  un endroit oĂč on accepte ça, cela m'a beaucoup satisfait, j’étais assez fier. »

« Aujourd'hui on a seulement 3 à 4 % d'absentéisme là ou dans le secteur il y a des structures qui ont 15 à 20 % »

Retrouvez Alenvi ici : https://alenvi.io

Et découvrez-en plus sur B-Harmonist ici : https://b-harmonist.com/fr/

play

09/30/20 ‱ 32 min

bookmark
plus icon
share episode

Show more

Toggle view more icon

FAQ

How many episodes does Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! have?

Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! currently has 126 episodes available.

What topics does Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! cover?

The podcast is about Entrepreneurship, Podcasts and Business.

What is the most popular episode on Harmony Inside - La culture d'entreprise en action !?

The episode title '#10 Emery Jacquillat, Camif : « la confiance ça se gagne en gouttes et ça se perd en litres »' is the most popular.

What is the average episode length on Harmony Inside - La culture d'entreprise en action !?

The average episode length on Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! is 51 minutes.

How often are episodes of Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! released?

Episodes of Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! are typically released every 7 days, 3 hours.

When was the first episode of Harmony Inside - La culture d'entreprise en action !?

The first episode of Harmony Inside - La culture d'entreprise en action ! was released on Apr 27, 2020.

Show more FAQ

Toggle view more icon

Comments

0.0

out of 5

Star filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey Icon
Star filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey Icon
Star filled grey IconStar filled grey IconStar filled grey Icon
Star filled grey IconStar filled grey Icon
Star filled grey Icon

No ratings yet